Historique

Posté le par

La création de la course Grône-Loye se confond avec celle de l’écurie « 13 Étoiles » En effet, cette dernière qui fut fondée en 1956 à Sion, avait l’ambition de réunir, sous la présidence de Jean Zufferey, tous les sportifs du monde automobile valaisan. À peine fondée, l’écurie « 13 Étoiles » cherchait une route tortueuse pour y organiser une course de voitures. La route de Loye, dont le tracé sinueux est bien connu des Valaisans, fit rapidement l’unanimité.

Les 27 et 28 juillet 1957 se déroula ainsi la première édition de la course automobile Grône- Loye. Celle-ci put compter sur la participation de sportifs de renommée, dont notamment Jean Wicky, champion du monde et champion olympique de bob. La première édition fut remportée par Raymond Divorne, de Sion, sur une Maserati 1500. Avec une moyenne de 72km/h, il mit un peu plus de quatre minutes pour parcourir les quelques 5 kilomètres que relient les deux localités.

Les 2 et 3 août 1958, une deuxième édition fut organisée. Cette année-là, la course intégra le championnat ACS en offrant aux meilleurs concurrents la possibilité de récolter quelques précieux points pour le championnat national. Malgré une forte affluence, le record de Raymond Divorne ne fut pas battu. Sa légendaire Maserati est aujourd’hui conservée dans un musée en Angleterre.

Paradoxalement alors que ces deux éditions avaient rencontrés un succès populaires retentissant en Valais central, l’écurie « 13 Etoiles » ne souhaita pas renouveler l’expérience sur le tracé Grône-Loye. En effet, les progrès technologiques améliorant sans cesse les capacités des véhicules, il devenait très compliqué, pour une petite structure, de garantir la sécurité des concurrents, comme celle des spectateurs. La course Grône-Loye ne connût donc que deux éditions dans sa configuration de compétition.